4 façons de cultiver facilement vos légumes en ville

Préparons-nous dés maintenant pour 2014. Comme nous vous l’avons dit, 2014 sera l’année du légume ou ne sera pas. Voici 4 façons de cultiver vos propres légumes dans des espaces ultra réduits.

On rêve tous d’avoir son potager et cultiver ses propres tomates pour enfin retrouver des légumes qui ont du goût. C’est cependant compliqué quand on a un mini jardin, un mini balcon ou pas de balcon du tout. Cultiver ses légumes demande également un temps et une attention quotidienne que nous n’avons pas toujours non plus.

Désormais, plus d’excuse ! Nous vous proposons aujourd’hui 3 solutions qui existent déjà en France et une quatrième qui risque d’arriver prochainement… Les solutions proposées sont classées selon la taille de votre espace disponible :

  • un petit espace de jardin (une parcelle de 1 mètre carré minimum) ou un grand balcon/terrasse
  • pas de jardin ni balcon (mais des rebords de fenêtres)
  • ni balcon, ni fenêtre

Vous avez un mini jardin ou un balcon

Si vous êtes chanceux et que vous disposez d’une terrasse ou d’un petit jardin (ce qui est rare et même un luxe en ville), de nombreuses solutions existent pour bénéficier d’un petit potager à portée de main. Il suffit d’avoir 1 mètres carré de terre disponible dans un jardin ou un balcon.

Le site Ecologie Shop propose par exemple un carré potager en bois de 1m par 1m pour cultiver facilement, avec peu d’entretien. Cette solution coûte environ 55 euros.

Carré Potager

Carré Potager

Si vous disposez d’une parcelle de terre un tout petit peu plus grande (2 mètres carré), le projet de « crowdfooding » NourishMat peut vous intéresser. Actuellement en recherche de fonds sur le site KickStarter, l’équipe de NourishMat a développé un kit à cultiver ultra simple et rapide, voici la vidéo explicative.

Vous n’avez ni jardin, ni balcon

…Mais vous avez des fenêtres ! Si vos garde-corps et la profondeur de vos rebords le permettent, voici une solution originale et ludique pour les enfants. Certes, le rendement ne nourrira une famille de 4 enfants (sauf si vous disposez de 20 fenêtres et que vous les équipez toutes) mais cette solution peut se révéler intéressante et considérée comme une première étape d’initiation avant de choper une parcelle dans un potager collectif (un peu comme avoir un cochon d’Inde avant de prendre un chien…).

Ce mini kit à cultiver appelé « Root Vue Farm » coûte environ 25 euros. Vous pouvez le commander  sur ThinkGeek ou sur Amazon.

Root Vue Farm

Root Vue Farm

Vous n’avez pas non plus de fenêtre ?

…Ou vous n’avez tout simplement pas le temps ou la motivation pour vous occuper au quotidien de vos légumes. Là non plus, pas d’excuse, en tout cas, pas si vous avez une connexion Internet, puisque MonPotager.com existe ! Ce site est carrément bien fichu et donne envie de cultiver ses légumes sans bouger de son canapé.

A partir de 15 euros par mois, vous pouvez cultiver vos légumes à distance et être livré à domicile.

Vous choisissez d’abord l’offre adaptée à votre situation (4 offres dispo) :

Mon Potager – exemples d’offres

Vous sélectionnez ensuite les espèces qui seront semées et plantées…

Mon potager – Votre parcelle à remplir

Là par exemple, vous voyez que je suis un grand amateur de carottes !

Mon potager – Exemple de parcelle remplie
Et vous n’avez plus qu’à finaliser votre inscription. Vous recevez ensuite vos légumes directement chez vous.

Voici nos dernières trouvailles pour cultiver vos propres légumes et retrouver le goût des tomates comme on les aime. Si vous avez dégoté d’autre idées de potagers urbains, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire. En attendant, vous pouvez découvrir nos articles autour de l’agriculture urbaine. Bonne lecture !

3 Commentaires
  • Noémie
    Publié à 10:21h, 21 novembre Répondre

    Ni balcon, ni fenêtre, on peut toujours louer une petite parcelle de terre dans un jardin communal pour y cultiver ce que l’on a envie.

  • Lalouani Rachida
    Publié à 10:44h, 24 novembre Répondre

    Merci pour toutes vos idées fabuleuses. Avec vous tout est possible, vous encourager en premier, les plus difficiles et « imperméables ».Bravo

  • Ludovic Joly
    Publié à 11:04h, 24 novembre Répondre

    J’ai découvert il y a quelques jours le projet collaboratif WindowFarms.
    Jetez y un oeil, le concept semble vraiment intéressant.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest