twin's kitchen bijouterie mamasan

Quand la Bijouterie rencontre Mamasan.

Il y a des rencontres qui détonnent, qui envoient du lourd, qui vous font pétiller les yeux et les papilles. Celle de la Bijouterie et Mamasan en est une.

Dans l’assiette…

Pour la deuxième édition de Twin’s Kitchen, on vous emmène direct en Asie. L’Asie avec un grand A puisque les deux restaurants naviguent entre Vietnam, Chine, Philippines. Préparez-vous donc à de très belles découvertes culinaires !

Nous on a craqué sur le plat. Un adobo philippin, plat emblématique de la street food philippine. Si vous ne connaissez pas, imaginez une joue de porc cuite au moins 4h à laquelle on ajoute des légumes juste sautés et des nouilles chinoises fraîches. (on est d’ailleurs pas responsable du petit creux à l’estomac que vous aurez en lisant l’article).  L’ensemble représente parfaitement les influences des deux restaurants lyonnais : L’Asie certes, mais avec un savoir faire à mi-chemin entre la cuisine traditionnelle de Mama et le savoir-faire pointu de la Bijouterie.

L’autre surprise, le dessert parfait pour les températures estivales qui s’annoncent : les perles coco maison de Mama, le crumble coco de la Bijouterie auxquels on ajoute le sorbet et le coulis de mangue, les piments façon pickles et des cacahouètes façons chouchou. Avec ça, il suffit de fermer les yeux et on se croit sur une plage ensoleillée, à l’ombre des palmiers sous la douce brise marine.

twin's kitchen bijouterie mamasan twin's kitchen bijouterie mamasan

…Et ailleurs

Cette fois ci, outre les assiettes c’est aussi un vrai échange de cultures. Mamasan et la Bijouterie, ce sont des influences communes mais deux univers complètement différents.

Chez Mama, on cuisine en famille. On cuisine de mère en fille avec ce je-ne-sais-quoi que les mamans ont et qu’on en retrouve pas ailleurs. Pas d’école de cuisine mais beaucoup de passion et de savoir-faire. Le plus touchant c’est la complicité entre l’équipe qui, échangeait, commentait chaque petit geste, chaque ingrédient du menu. A voix basse, à demi mot où dans un éclat de rire. Il y une vraie complicité qu’on ne retrouve pas dans d’autres cuisines. On a aussi deux générations qui n’hésitent pas à partager leur vision de la cuisine et qui évoluent ensemble. Du tradi oui, mais à leur façon !

A la Bijouterie, c’est tout autre chose. Chef de métier, Arnaud manie les saveurs d’une main de maitre. On pourrait essayer de vous décrire sa cuisine mais c’est peine perdue. Il n’aime pas les étiquettes et nous non plus. On parle ici de cuisine de producteurs, de saison mais avec les influences de ses nombreux voyages. Quand on arrive à la Bijouterie pendant la mise en place, on se croirait dans ces lieux un peu décalés de Berlin : musique à fond, cuisine apparente, bras tatoués… C’est à l’opposé de l’idée qu’on peut se faire d’un restaurant si quali et ça fait du bien.

twin's kitchen bijouterie mamasan

Ce qui les a poussé à faire Twin’s Kitchen ?

Pour Mamasan, Twin’s Kitchen c’est un vrai challenge. Passer d’une cuisine familiale à une cuisine très pointue c’est « effrayant » mais c’est motivant. Bah oui, imaginez votre maman en cuisine avec Florent Laedeyn. La mienne serait certainement intimidée, mais je ne doute pas qu’elle lui apprendrait 2/3 recettes corses. Et au final,  quand on les a retrouvés pour le test du menu, on s’est rendu compte que cet écart de technique ne se ressent au final pas tant que ça. Si du côté Mama on perçoit des petites étoiles dans les yeux face aux gestes pointus d’Arnaud, du côté de ce dernier on sent un réel plaisir et un vrai intérêt pour cette cuisine différente de la sienne.

Le credo de ce Twin’s Kitchen sera donc la découverte. Culinaire certes, mais surtout humaine.


Infos pratiques :

Quand ? Du 30 mai au 3 juin

–> Le midi à La Bijouterie  (16 rue Hippolyte Flandrin, 1er)

–> Le soir, chez Mamasan (46 rue Ferrandière, 2e)

Combien ? 23 entrée – plat ou plat – dessert le midi & 28€ entrée – plat – dessert le soir

NB : Pensez bien à réserver et préciser que vous souhaitez le menu Twin’s Kitchen 😉


 

1Commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest