Comme nous vous l’expliquions ici, nous sommes en charge des réseaux sociaux de KFC France. Outre la création de contenu et le community management, nous développons également le lancement de stunts accompagnés de relations influenceurs. A l’occasion de Pâques 2017, nous avons imaginé le tout premier chocolat au goût de Poulet !

Lancement du mini bucket Chick’n’choc pour KFC

S’il y a bien une chose que tous les consommateurs de KFC ont en commun, et ça va de soit, c’est leur amour pour le poulet. Il y a bien évidemment le poulet frit, mais aussi tout ce qui s’en approche de près ou de loin. Et avec le lancement de ce chocolat au (vrai)  goût de poulet, on s’est pleinement ancré dans la tendance du WTF de la cuisine. Impossible d’associer le poulet et le chocolat ? Challenge accepted !

Puisqu’on ne fait pas les choses à moitié, nous avons fait appel à un chocolatier renommé en France mais aussi à l’international. Le résultat ? Étonnant ! Il y avait une vraie odeur de poulet, et le côté saveur n’était pas en reste… Tout en étant un « simple chocolat ». Le bucket était composé de 8 petits pilons et pour que ce lancement ait une véritable résonance auprès des consommateurs, nous avons mené une campagne de relation influenceurs et médias. Nous avons envoyés les buckets Chick’n’choc à près de 130 influenceurs et de même pour les médias.

Concernant les résultats de cette campagne, nous avons atteint un reach de 1,3 millions et nous avons atteint près de 13 millions de personnes par le biais des relations influenceurs. Sur les réseaux sociaux, le résultat fût exactement celui que nous attendions. Car bien qu’interloqués, les consommateurs n’avaient qu’une seule envie… Goûter ! Parmi les médias ayant relayé ce chocolat (très) particulier, on peut notamment citer le JT de M6 et de nombreux blogueurs influents qui ont, pour certains, testé le produit sur leur chaine YouTube.


Photos : Nicolas Villion.

ERP : Serena et Maxime.

Graphisme : Fanny et Jodie.


 

1 COMMENTAIRE

  1. Tellement déçue que Geek and Food s’associe à l’image désastreuse de la malbouffe et aux produits de mauvaise qualité comme ceux d’Aoste. L’argent n’a vraiment pas d’odeur…

Laisser un commentaire