Les 3 junk food les plus bling-bling de l’univers

Que ce soit du côté du burger, de la pizza ou des tacos, le bling bling de la junk food n’a pas de limite pour certains. En témoignent ces 3 créations dignes d’un clip de Swagg Man.

Un burger qui paraitrait presque raisonnable

C’est dans un quartier riche de Chelsea que le burger le plus cher de l’univers a vu le jour. À l’occasion d’une opération de promotion, Chris Large le chef du Honky Tonk a tenté de toucher les étoiles en créant le « Glamburger », un sandwich à 1400 euros et 2618 calories seulement. Comme vous devez l’imaginer, on ne vend pas un burger 1400 euros avec un steak Charal, une roquette du jardin et et deux tranches de cheddar (sauf si on aime les grosses marges évidemment). Chris Large a mis le paquet dans cette recette (rien de sexuel), en réunissant des ingrédients vedettes qui ont certes, plus l’habitude de traîner sur les tapis rouges que dans les fast-foods. Si seulement votre père imaginait ça quand vous lui dites que vous avez manger un burger en ville avec des potes.

Ingrédients : Steak de bœuf de Kobé (220g) et chevreuil de Nouvelle-Zélande (60g) assaisonné de sel de l’Himalaya, homard canadien poché au safran iranien, caviar Beluga, brie à la truffe noire, bacon au sirop d’érable, œuf de canard fumé, bun brioché à la feuille d’or, mayonnaise au matcha (thé vert), sauce mangue et champagne et, pour finir, truffe blanche d’Alba râpée.

Un taco qui se la raconte un peu trop

Originaire du Mexique, le taco est un sandwich populaire que l’on trouve pour moins de 50 centimes dans les rues. Celui-ci, à défaut de ne pas être vendu dans la rue est disponible dans un grand hôtel luxueux de la ville de Los Cabos, le « Grand Velas« . C’est le chef Juan Licerio Alcaria qui est à la base de cette tortilla de luxe. La recette du chef chatouille très fièrement la barre des 25 000 euros en arborant (là encore) des ingrédients pas ordinaires mais surtout une galette de 24 carats d’or.

À celui qui prétendra pouvoir s’offrir ce repas, un dépôt de la moitié du montant doit être versée à l’hôtel avant consommation. (Donc si tu pars en courant, ça te fait un réstau-basket à environ 12 000 euros, ça va.) Une fois la commande en règle, le taco pourra être servi n’importe où, dans la suite présidentielle, dans le désert ou même dans la rue  (juste à côté des tacos à 50 centimes). Pour les plus gourmands, le taco peut aussi être accompagné d’une tequila d’exception « Passion Aztèque » pour un supplément presque dérisoire de 142 000 euros.

Les ingrédients : Langouste, boeuf de Kobe, caviar Beluga, truffe noire et blanche, sauce à base de chile morita et de café de civette (le café le plus couteux du monde).

Une pizza traditionnelle (à l’américaine)

L’Industry Kitchen sert des plats ordinaires à des tarifs ordinaires. En effet, ce restaurant New-Yorkais sert des salades à 20$, des barbecues à 25$, des lasagnes à 19$, banal nous direz-vous. Seulement, sur sa carte se trouve aussi une pizza qui coûte la petite somme de 2 000$, autant vous dire qu’elle ne se fond pas dans le décor de ces plats « modestes ». Elle s’appelle la 24K et pour l’avoir dans votre assiette il faudra la commander 48h à l’avance. 250$ la part, 50$ la bouchée. Si les tips suivent les pourcentages habituels, cela devrait rajouter un petit supplément qui risque de mal passer après la feuille d’or ! D’après le chef Bruno Bunay, certains riches qui fréquentent les quartiers voisins comme Wall Street sont très friands de ce genre d’extras; à croire qu’on pourrait trouver une justification à la présence de cette pizza sur une carte.

Les ingrédients : Feuille d’or 24 carats, foie gras, Stilton Cheese, truffes et caviar Osciètre.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest