C’était bien la peine de se ruer au premier service pour livrer ce billet une semaine après, pile pour le changement de carte hebdomadaire du mercredi.

Oui mais voilà, on avait une (très) bonne raison de prendre tout ce temps. En l’occurrence, aucune envie de partager l’adresse so lovely, le large sourire et les assiettes dressées en toute liberté du couple Mey, Tabata, la Brésilienne et Ludo, le Savoyard aka Les Apothicaires.

Maintenant c’est râpé. Les journalistes, blogueurs et autres gourmands de Lyon et Paris s’étant donné le mot pour envahir les banquettes du duo, néo-docs ès saveurs qui reçoivent « comme à la maison », on se décide à écrire tout le bien que l’on pense d’eux.

apothicaires-03

Première impression, la salle. Le spot, truffé d’ingénieux détails, a été imaginé par l’archi d’intérieur Bérangère Mey « sœur de » à la tête de Kanop-Art Design, dans un format d’appart’ douillet, taillé pour la romance. Les murs sont peints en bleu canard ou habillés de papier peint graphique, les ampoules se glissent à l’extrémité de tuyaux de cuivres et chaque cadre a été chiné avec soin. Dans la bibliothèque : BD, beaux livres d’art ou de cuisine, bocaux de pickles et anciens pots de pharmacie, pistés sur le web.

apothicaires-04

Dans leur premier menu du midi, il y avait en entrée, un pastrami « home-mey » plutôt décoiffant ou une petite bande de topinambours rôtis, accompagnés de poire et d’une crème aérienne anchois-yuzu. Section plats, paleron fondant aux cranberries, millefeuille de manioc et poireaux grillés VS lieu jaune, endives mandarinées et festival de graines soufflées. Juste le temps de finir la bière Les Apothicaires, brassée pour eux par Hexagones & Ales, avant de se régaler d’une tartelette chocolat-café et surtout d’une chiboust châtaigne démente, pulsée au fenouil et au citron.

A la fin du service, on traîne un peu, pour faire fait durer le plaisir, et on sort de chez eux sourire aux lèvres, avec la certitude de revenir bientôt. Par exemple pour le dîner. Ou demain. Et les jours d’après !

En supplément ?

La touche geek : le Faucon Millénium de Han Solo Ludo dans la bibliothèque.

La touche good : les bacs à manteaux planqués sous la banquette imaginés par Tabata.

Infos pratiques

Entrée/ plat / dessert, le midi : 24 euros. Formules de 39 à 50 euros le soir.

Les Apothicaires : 23, rue de Sèze, Lyon 6e (69). Tél. : 04 26 02 25 09.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.