Quand les Chefs s’intéressent à la street food

La street food s’est définitivement bien implantée en France. Et pour cause, restaurants de bagels, hot dogs, burgers et j’en passe ne cessent de s’accroitre. Mais la street food n’attire pas que les enseignes : les chefs cuisiniers aussi bien renommés, qu’étoilés s’y mettent aussi.

Reflet d’une génération en quête de renouveau, la street food d’aujourd’hui est différente de celle d’il y a 10 ans. Maintenant, les burgers et compagnie se veulent avant tout gourmets et gourmands : de bons produits, des recettes originales… Tout est pensé pour que ce phénomène ne s’endorme pas sur ses lauriers et se renouvelle à chaque saison (ou presque).

Le livre d’Annabelle Schachmes « We love Street Food » est une parfaite illustration de ce que cette tendance devient : s’inspirer des recettes de rues pour en faire des plats audacieux et uniques, aux influences internationales. Dans ce livre de 50 recettes, Annabelle et Damien Eymon revisitent burgers, brochettes empanadas, bagels, avec des produits simples et bons, accessibles à tous. Un livre que chaque adepte de la street food devrait avoir dans sa cuisine.

we-love-street-food

Par ailleurs, les grandes enseignes de burgers parisiennes ne sont pas en reste : en effet, Mamie Burger a collaboré avec le Chef Tomy Gousset aux commandes du restaurant bistronomique Pirouette situé aux Halles (que je vous recommande vivement par la même occasion). Après avoir fait ses armes à New-York, Tomy Gousset, grand amateur de burger a décidé de mettre au point SA recette idéale. Et quoi de mieux qu’une enseigne de burgers parisienne de renom, pour illustrer sa recette en total raccord avec l’esprit de fêtes de fin d’année.

gourmetburger

« Le burger du Chef » se compose donc d’une viande de bœuf, 100% Aubrac, de fines tranches de truffes de Bourgogne, des pousses d’épinard, d’une compotée d’oignons et d’une fine tranche d’Ossau Iraty, le tout nappé d’une sauce au fromage frais à la truffe. Il est disponible dans les enseignes Mamie Burger jusqu’au 24 décembre 2014.

Pour nous permettre de mieux comprendre ce phénomène de Chefs qui s’intéressent à la street food et notamment en savoir davantage sur la génèse de ce burger gourmet, nous avons interviewé le Chef Tommy Gousset : 

1/ Pourquoi un burger et pourquoi Mamie Burger ?

Tomy Gousset : J’ai suivi de près l’arrivée des burgers à Paris, car il m’arrive d’en manger de temps en temps. C’est ainsi que j’ai découvert Mamie Burger où je me suis rendu une fois, puis deux… Le patron a fini par me reconnaître et m’a alors parlé de cette idée de Burger du Chef.

2/ Quel est votre vision de la street food aujourd’hui ?

T.G : La street food commence à prendre une place importante dans le monde de la gastronomie, et je pense que c’est une bonne chose à partir du moment où la qualité est présente. Mais je vois qu’il y a une tendance à toujours rechercher des produits frais, dans le respect des saisons… Et quand ça va dans ce sens là alors oui, c’est sympa !

3/ Pensez-vous que la street food peut trouver sa place dans des restaurants de type bistronomiques ?

T.G : Je pense qu’il est important de faire la part des choses. Tout le monde peut ouvrir son foodtruck aujourd’hui, mais il ne s’agit pas du même travail. Au sein du restaurant Pirouette, je garde une cuisine bistronomique, c’est ce qui lui donne son identité.

4/ Pourquoi un intérêt pour ce type de cuisine ? Un moyen de « rester dans la tendance » ou d’élargir votre spectre culinaire ?

T.G : Il s’agit plutôt d’élargir ma portée, en touchant de nouvelles personnes. Pour moi, la cuisine ne devrait pas avoir de limites, tant que la qualité est présente bien entendu, et mon envie est de toucher le plus de monde possible. Associer ainsi la streetfood et la gastronomie permet justement de rassembler différents publics. Donc pour résumer, cette collaboration correspond à ma conception de la cuisine et me permet de la partager.

5/ Quelle serait votre « recette idéale » de street food aujourd’hui ?

T.G : Je n’ai pas de recette idéale mais j’aime découvrir les tendances. Et de par mes origines cambodgiennes, je m’intéresse particulièrement à la cuisine asiatique que l’on retrouve aujourd’hui dans la streetfood. C’est rapide, pas trop cher, parfois épicé, et cela me plaît !

La street food nous promet de belles découvertes pour 2015… et plus encore !


Informations pratiques

Page Facebook Mamie Burger
Le Burger Gourmet est disponible dès à présent et jusqu’au 24 décembre 2014 dans les enseignes Mamie Burger

Livre We love street food – Prix : 14,95€ – Editions First

Restaurant Pirouette – 5, rue Mondétour, 75001 Paris


 

1Commentaire
  • Lily
    Publié à 10:09h, 22 janvier Répondre

    C’est vraiment à se demander pourquoi en France, street food veut dire burgers et tous les burgers sont de la « street food ».
    quand on regarde la variété et la qualité de la street food aux US et dans le monde, nous est condamnés aux burgers chers et insipides genre camion qui fume;

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest