ReGen Village, le village autosuffisant du futur

D’ici à 2050 la population mondiale devrait approcher les 10 milliards d’habitants et pour subvenir aux besoins de tout le monde, il faudrait augmenter la production alimentaire de près de 70%. Un constat qui incite certains à imaginer des solutions pour les années à venir, en témoigne le village autosuffisant de l’entreprise ReGen Village.

Le village du futur

Le village du futur débarque aux Pays-bas en provenance des Etats-Unis, ce village est l’oeuvre de la collaboration entre l’entreprise californienne ReGen Village à l’origine de l’idée, et Projekt au Danemark qui s’est occupé de l’architecture du lieu. C’est plus précisément à Almere, à proximité d’Amsterdam que la première société Amish 2.0 prendra place en 2017. Car oui, bien que d’aspect futuriste, cette nouvelle façon de vivre à laquelle on souhaite nous familiariser n’est qu’un simple retour aux sources, le tout dans un design innovant. Un village autosuffisant de 25 maisons où l’on pourra filtrer les eaux usées, produire sa propre énergie qui sera redistribuée intelligemment dans chacun des foyers, recycler les déchets et surtout faire pousser sa propre nourriture grâce à l’utilisation de toutes les technologies de l’agriculture urbaine comme l’aquaponie, aéroponie, hydroponie, permaculture ou les forêts alimentaires : des techniques qui permettent de produire 10 fois plus de produits sur une surface similaire à celle de l’agriculture traditionnelle, et surtout avec 90% d’eau en moins !

3060167-inline-1g-this-new-neighborhood-will-grow-its-own-food-power-itself-and-handle-its-own-waste

Quelles perspectives de développement ?

Le village d’Almere se veut être le pilote d’un nouveau mode de vie qui sera mis à l’essai. Si le test s’avère concluant, ReGen Village développera ce concept dans de nombreux pays, en commençant par l’Europe du nord en Norvège, Suède, Danemark ou encore Allemagne avec des villages haut de gamme. Puis le développement se fera également dans des pays avec un climat plus aride, ils souhaitent notamment se développer en Inde et en Afrique Subsaharienne, des endroits où la population est de plus en plus nombreuse et la production a du mal à suivre cette explosion démographique. Et si cela fonctionne dans ces deux zones du globe où les températures ne sont pas toujours adéquate à une bonne production, le concept pourra s’étendre à l’ensemble des pays du monde !

regen-village-1

Et pour quel prix ?

L’une des questions que soulève ce type d’habitation est bien évidemment son prix. Aucun tarif n’a été communiqué par la marque ReGen Village, mais on peut se baser sur les prix qui ont été pratiqués dans d’autres concepts similaires, comme The Cannery en Californie, dont les maisons se sont vendues, pour les moins chères, à près de 700 000$. Des prix qui n’ouvrent les portes de l’agrihood qu’à une certaine catégorie de la population, d’autant plus dans les pays à forte démographie où la pauvreté prive d’ores et déjà leurs habitants des produits dont ils ont besoin.

regen-village-2

Crédits photos : Projekt 

Tags :
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest