C’est sur le bar éphémère de Ballantine’s Brasil, installé à Musilac en juillet dernier que le savoir-faire écossais s’est mêlé à une coutume brésilienne ancestrale.

Elaborée par la Fédération, la scénographie expérientielle fut complétement caliente et le tout ambiancé par un festival des plus chaleureux.

Ballantines Brasil Musilac 07_2015

Ballantines Brasil Musilac 07_2015

La tradition de l’Écosse, les couleurs du Brésil : autant de caractéristiques qui font l’originalité de Ballantine’s Brasil et que l’artiste Fernando Volken Togni a matérialisé à travers un design illustrant l’équilibre de ces deux univers. L’expérience du bar éphémère a aussi su combiner ces différentes facettes ethniques. Une première entrée sur un généreux Caïpi Ballsao, un coin farniente pour siroter les cocktails sur des transats quadrillés aux couleurs écossaises, une animation pour se transformer en danseuses brésiliennes, des dispositifs photographiques kiltés ou complétement colorés. À noter l’effort particulier qui a été mené pour générer un trafic conséquent sur les réseaux sociaux. Pour chaque mention sociale, un cadeau. Rien de plus simple. Résultat : le festival s’est retrouvé avec une armée de chapeau brésilien rythmée sur Christine and the Queens.

Ballantines Brasil Musilac 07_2015

Mais pour tout avouer, je n’ai jamais vraiment porté le whisky dans mon cœur. Néanmoins, quand il s’agit de goûter un spiritueux écossais, partiellement macéré avec des écorces de citrons verts brésiliens, il n’est plus question de résister. Un coup de magie pour la marque qui se permet une innovation des plus fraiches et permettant de capter les « non-amateurs ».

Ballantines Brasil Musilac 07_2015Mojitos ou Caïpirinha, des classiques vus et revus. Et malheureusement, lors de l’arrivée du vendredi soir, la flemmardise l’emporte souvent sur la préparation. Mais la version revisitée du Caïpi par Ballsao est très facile :

  • 5cl de ballantine’s brasil
  • 1cl de sucre liquide
  • ½ citron vert
  • Glace pilée

Ballsao by Ballantine’s Brasil, dans sa démarche, est plus qu’un cocktail. Car après avoir posé son bar éphémère sur différents festivals, Notamment Musilac, Ballantine’s Brasil donne à la Porte de la Villette les couleurs et les sons de la rencontre du Brésil et de l’Écosse. Du 16 au 19 septembre, le Ballsao Tour fera donc escale à la Plage de Glazart. L’occasion supplémentaire de faire découvrir l’édition limitée réalisée par les mêmes soins de l’artiste Fernando Volken Togni.

Crédit photo : Brice Robert

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.