Avez-vous déjà testé le bar du Slo Living Hôtel à Lyon ?

Basé sur le concept de « slow travel », le Slo Living Hôtel a su rapidement faire parler de lui pour les valeurs qu’il défend, l’esthétique de sa structure et surtout la fraicheur qu’il apporte au domaine de l’offre hôtelière lyonnaise. Mais saviez-vous qu’il propose également un bar à vin ?

Pour les lecteurs qui ne connaissent pas le slow travel, il s’agit d’un concept de tourisme qui favorise le fait de prendre le temps de la découverte. Rencontrer de nouvelles personnes, s’imprégner de la culture et de la gastronomie locale, veiller à son emprunte écologique sont également des valeurs défendues par le slow travel.

Slo Living Hostel 06

© Frenchie Cristogatin

Le slow Living Hôtel est en plein dans ce concept, à travers une offre pertinente mêlant auberge de jeunesse et chambres classiques à l’allure simple, sans chichi mais subtilement dans l’air du temps. Des formules aux prix tous doux, une valorisation des événements locaux, un grand patio accueillant qui invite à se poser et rencontrer de nouvelles personnes… Tout est prévu pour faire de son passage à Lyon, une expérience locale et un prétexte à la rencontre de l’autre.

Slo Living Hostel 05 : Crédit Frnechie Cristogatin

© Frenchie Cristogatin

Dissimulé derrière une grande porte pleine, impossible cependant de savoir que le Slo Living dispose d’un bar. Lyonnais sachez-le, il n’est donc pas obligé d’être un touriste pour découvrir le Slo Living et faire des rencontres sympa avec des gens de passage dans notre ville. Et quel meilleur prétexte pour la rencontre que l’apéro !

A l’image de l’hôtel, le bar du Slo Living est simple, sans fioriture et à prix (vraiment) tout doux. La carte est composée uniquement de produits locaux et savoureux. Les vins ne sont certes pas les plus prestigieux (ce n’est pas forcément ce qu’on cherche quand on va dans ce type d’endroit non plus) mais ils ont le mérite d’être également locaux avec un excellent rapport qualité/prix. Pour vous donner une petite idée, la bouteille « la plus chère » est un Saint-Joseph à 22 euros. La bouteille de Saint-Peray (2011) est à 20 euros, qui dit mieux ? Si vous ne buvez pas d’alcool, jus de fruits et sodas sont évidemment au rendez-vous.

vin

© Slo living hostel

Les petites choses à grignoter respectent la promesse du slow travel (et du slow price) : Saint-Marcellin à partager à 3,50 euros, planche de fromage de chèvre et jambon fumé à 4 euros… Si vous êtes du coin, que vous avez passé l’âge (ou pas) de faire des soirées Erasmus et que vous êtes nostalgiques de ces rencontres éphémères et stimulantes, je vous invite donc à vous y aventurer, ne serait-ce même que le temps d’un soir, pour tester la carte et refaire le monde avec les gens que vous rencontrerez sur place !

Slo Living Hotel – 5 Rue Bonnefoi, 69003 Lyon – 04 78 59 06 90

1Commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest