cover taboulé

Saga taboulé : comment le revisiter pour ne jamais s’en lasser ?

Le taboulé c’est l’été, la fraicheur, la légèreté. Ici on vous dit tout, on vous donne des idées de variantes, des astuces !

Originaire de Syrie et du Liban, le taboulé se compose initialement de blé concassé, de persil, et de salade. MAIS les années passent et les déclinaisons naissent, ainsi que les petits secrets de réussites qui vont avec : on ne sait toujours pas pourquoi le taboulé de Nicole n’est pas sec, contrairement à celui de Françoise qui lui s’apparente à une salade de cailloux.

Le classique

Le taboulé c’est l’été, la fraicheur, la légèreté. Comment ne pas parler d’un classique, tendance et inévitable ? Ici on vous dit tout sur le roi taboulé, on vous donne des idées de variantes, des astuces ! Quentin vous explique comment épater la galerie avec votre taboulé maison (pour 4 personnes) en toute simplicité. 

 » Dans un saladier, je verse 2 verres de semoule, 1 petit verre d’huile d’olive, 3 citrons pressés, sel, poivre.

Je mets le tout au frais une heure. Pendant ce temps je découpe très finement les crudités (tomates, concombres, oignons nouveaux, poivrons, 1 bouquet de menthe …).  

Je vous conseille de ne jamais utiliser de robot pour ce faire, mais de toujours découper au couteau. Ne gardez que la chair des tomates et des concombres pour concentrer les arômes et éviter qu’ils rendent trop d’eau. « 

kuechenfreund_blog classique taboulé

@kuechenfreund_blog

Le conseil de Sonia Ezgulian« le secret d’un vrai taboulé tient à deux choses : faire gonfler le boulgour fin (et non de la semoule de couscous) avec des dés de tomates (et pas de l’eau). Ensuite, il faut être très généreux en persil plat et en menthe fraiche ». Merci Sonia !

sonia et guillaume

Guillaume Long et Sonia Ezgulian ont récemment donné naissance au quatrième tome d’ À boire et à manger, à découvrir sans plus attendre.

Source photo : DanOnKitchenDay

Le taboulé libanais

Sans doute le plus aromatique ! Le taboulé libanais est le moins riche en blé (ou boulghour), puisqu’il est essentiellement composé de persil ! Quentin nous donne sa version, avec laquelle vous allez pécho à coup sûr, après vous être brossé les dents évidemment. D’ailleurs, si ça vous dit d’aller faire un tour à Beyrouth, on vous invite à lire son article coup de coeur !

 » Dans un saladier, je cisèle 1 bouquet de persil plat, 1 bouquet de menthe fraîche, 1 bouquet de coriandre, 1 oignon rouge, 2 belles tomates (TRÈS fin !). Le blé concassé doit être très fin. Faites le gonfler avec le jus de trois citrons préssés et de l’huile d’olive. Sel, poivre, on mélange, on met au frais. C’est cool. On aime.  Je vous aime.

Petit plus : vous pouvez rajouter les graines d’une grenade pour la fraicheur et l’éclat en bouche ! « 

manouchy.ch

@manouchy.ch

Le taboulé chou-fleur (ne partez pas, ne partez pas, le choux fleur c’est bon)

  • Faites blanchir des zestes de citron dans une casserole d’eau bouillante.
  • Râpez le chou-fleur, mélangez le à du jus de citron, dans un saladier. Coupez finement les concombres, les tomates. On coupe fin les loulous, on fait pas une tartiflette, on fait du taboulé.
  • Emincez l’oignon, ciselez le basilic. Mélangez le choux et les légumes, assaisonnez à votre convenance.
  • ASTUCE TRÈS CLASSE : quelques amandes torréfiées, de l’huile, du sel et un mélange d’épices « ras el hanout »(souvent utilisée dans la préparation des tajines). Magique, on vous promet que grâce à cette recette vous aurez + 100 amis sur Facebook en trois jours.

@chloelbd

Le taboulé Yannick Quinoa

Oh, le beau jeu de mot. Évidemment Yannick ne sera pas dans l’assiette, mais le bonheur oui. On ne présente plus le Quinoa, la Beyoncé des pseudo-céréales. Sachez qu’il est possible d’en faire des taboulés. Il vous suffit de faire cuire l’ingrédient principal, de préparer vos petites crudités, et de mélanger le tout comme dans les recettes précédentes. N’oubliez pas la qualité du citron et de l’huile d’olive qui, dans toutes les recettes sont forcément très importants.

taboulé yannick noah

Le taboulé perle

Ici on reste dans lignée des recettes citées plus hauts. La variante est la suivante : on supprime le boulgour et on choisit des pâtes perles.

Concombre, tomates, menthe, persil, basilic, citron … le tout mélangé. Petite astuce pour vous démarquer : une légère note de piment pour relever le tout !

Soyez libres d’apporter votre touche personnelle. Par exemple quelques dés de feta ou des petits morceaux de poulets.

panzani perles taboulé

Les conseils taboulés sont maintenant terminés. Et vous avez du Yannick Noah dans la tête pour toute la journée.

Tous ensemble : « SAGA AFRICA, LA DANSE DE L’AMOUR ».

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest