Pâques_Créations
© Park Hyatt

Plus que quelques semaines avant le traditionnel week-end de Pâques. Les pâtissiers chocolatiers viennent de dévoiler leurs créations au grand public. Nous vous avons sélectionné nos préférées, entre beauté et originalité, les chocolatiers ne cessent d’innover et de nous surprendre au fil des années !

10Les poissons bullent de la Maison du Chocolat par Nicolas Cloiseau

© La Maison du Chocolat

Vous l’aviez peut-être remarqué, mais cette année Pâques tombe le 1er Avril. Non, ce n’est pas une blague, et Nicolas Cloiseau, chef de la Maison du Chocolat a visé juste avec ses  créations en forme de poissons ! Les couches de chocolat, praline, de biscuits et d’éclats de caramel se succèdent sur les poissons bullent pour allier fondant et craquant. De plus, le chef nous prouve qu’il maîtrise l’art des mots avec des appellations justement trouvées. Vous pourrez donc déguster la douceur des poisson chat, poisson rouge, poisson scie, poisson clown et poisson pané.

Une création colorée et pleine d’imagination au prix de 29€ l’unité.

9Le Globe par Adrien Bozzolo

© Alexis Anice

Un œuf qui fait tourner la tête. Avec sa forme de globe, Adrien Bozzolo chef au Madarin Oriental à Paris nous invite à voyager. Composé d’un chocolat noir Guanaja 70%, la création est chemisé à l’intérieur de fruits secs : amandes, noisettes et raisins secs pour amener douceur et craquant.

Pour vous offrir ce voyage, comptez 71€, disponible uniquement au Cake Shop du Mandarin, sur commande 24h à l’avance du 25 mars au 1er avril 2018.

8L’œuf Pouchkine de Nina Metayer et Patrick Pailler

© Café Pouchkine

Cap sur la Russie ! Avec cette création inspirée des célèbres œufs du joaillier russe Fabergé, ce chocolat est aussi beau que bon. Disponible en 2 versions, l’œuvre des deux pâtissiers du Café Pouchkine saura ravir vos yeux et vos papilles. Vous pourrez ainsi déguster un chocolat noir grand cru (67% de cacao, reconnaissable à ses notes de noisettes et de fèves de tonka) et un chocolat au lait (40% de cacao, reconnaissable à ses notes vanillées).

Comptez 32€ par pièce pour ce voyage.

7Allo Omar de Jean-Paul Hévin

© Atabula

On poursuit fort avec une création pour le moins inattendue. Exit les classiques lapins et autres poules en chocolat. Jean-Paul Hévin nous surprend avec son homard en chocolat posé sur un téléphone assez rétro. Un hommage au surréalisme des années 30. Composé de chocolat noir à 68%, cette pièce d’exception est garnie de fritures fourrées aux délicieux pralinés de Jean-Paul Hévin et de fritures sèches au chocolat noir et lait.

Cette merveille est disponible uniquement sur commande au prix de 143€.

6La Chupa Chic de François Perret

© Ritz

Pas de doute, Pâques est bien la fête dédiées aux enfants. François Perret tient bien à l’affirmer en créant cette année une sucette géante. Montée sur un bâtonnet, sa coque en chocolat noir du Venezuela, doublée de chocolat au lait, réserve une surprise aux gourmands. Vous trouverez à l’intérieur noisettes et amandes caramélisées ainsi qu’un attendrissant cœur de madeleine.

La Chupa Chic est disponible au prix de 85€.

5Galaxio par Michael Bartocetti

© Roméo Balancourt

Une création pour le moins futuriste. Michaël Bartocetti, chef pâtissier du Shangri-La Hotel Paris nous transporte dans une autre galaxie avec Galaxio. Cette création fait écho à la prochaine exposition « Artistes & Robots » qui se tiendra au Grand Palais du 5 avril au 9 juillet. Inspiré des héros et dessins animés de son enfance, cette merveille est le résultat de 6 mois de réflexion. Le vaisseau se compose de chocolat noir 66% parsemé de graines de kasha, de noisettes caramélisées et fleur de sel, et est garni de friandises. Le pilote quant à lui est constitué de chocolat au lait.

Pour vous offrir ce trésor, comptez 78€.

4L’œuf infiniment grand de Pierre Hermé

© Pierre Hermé

Un œuf qui envoi du lourd ! Avec ses mensurations de rêves, la création de Pierre Hermé donne l’eau à la bouche. En effet, cette dernière mesure 85 cm de haut et pèse 22 kg, un beau bébé pour les chocoladdicts ! Un chocolat de qualité pure origine Brésil pour un œuf élégant et raffiné. Sa dentelle renferme 3kg de petits œufs (pour toujours plus de chocolat).

L’œuvre de Pierre Hermé est disponible en 7 exemplaires pour la coquette somme de 1700 €

3La bonbonnière par Nicolas Paciello

© Benoît Linero

Pour cette fête pascal, le chef pâtissier du Prince de Galles, Nicolas Paciello, nous ramène en enfance avec cette bonbonnière en chocolat au lait. Une œuvre éclatante puisque le chef a habillé son chocolat avec de véritables feuilles d’or et d’agent. Une fois la bonbonnière ouverte, vous retrouverez un ensemble de 18 bonbons en chocolat au sarrazin, vanille, praliné et matcha, à partager (ou pas…). « La pâtisserie c’est la gourmandise, le partage et l’émotion. La bonbonnière est pour moi le symbole de tout cela » – Nicolas Paciello.

Disponible en édition limitée au prix de 125 €

2Les Quatre Saisons de Maxime Frédéric

© Four Season Hotel

Sans doute la création la plus majestueuse de cette saison. Avec ses créations qui déclinent les 4 saisons, Maxime Frédéric, chef pâtissier du Four Season Hotel George V nous présente une collection magique. On démarre avec le printemps, avec une fleur composée de pétales en chocolat. Pour accompagner cette splendide fleur, un jardin fleuri au chocolat, miel de châtaigne, fruits exotiques et menthe, disponible à l’heure du thé.

L’œuf consacré à l’été valorise les fruits et légumes de saison avec une explosion de couleurs. Les coques en chocolat sont fourrées d’un crémeux au basilic, confit de tomates, framboises et vinaigre balsamique.

Pour évoquer l’automne, Maxime Frédéric a imagé la saison avec des écorces, des champignons et des mûres pour évoquer le sous-bois. Des forêts noires chocolat-griotte rappelleront lors du thé les saveurs du jardin automnal forestier.

Enfin, l’hiver est représenté par la couleur blanche qui évoque la pureté des flocons, ainsi qu’une tête d’élan pour le plus grand plaisir des petits (et des grands). Pour le tea time, vous pourrez retrouver son jardin fait de cristaux de sucre qui cache des flocons de neige immaculée, bonbons de chocolats mêlant noisette et lyocan.

Ces quatre œufs de 60 cm de hauteur sont composés de chocolat noir à 75% du Pérou et de Madagascar.

1L’œuf écaillé de dragon par Jimmy Mornet

© Park Hyatt

Non, il ne s’agit pas d’œufs de dragons volés à Daenerys mais bien de chocolats crées par le chef pâtissier du Park Hyatt Hôtel de Paris, Jimmy Mornet. Cette année, le chef a puisé son inspiration en Chine (et surement un peu aussi dans GOT…) pour réaliser ces magnifiques œufs de dragons. Une collection de 8 œufs colorés garnis de petits œufs au thé earl grey. Une gamme colorée qui nous en met plein les yeux.

Disponibles sur commande à partir du 23 mars.

Laisser un commentaire