Twin's Kitchen Lyon

Twin’s Kitchen #3 : la bande de potes.

Il y a de nombreuses bandes de potes célèbres. Friends, How I met… toutes virtuelles, mais attachantes. Sachez qu’à Lyon, on a la notre. Elle passe pas (encore) sur CBS, mais elle nous concocte de bons petits plats, tous plus fameux les uns que les autres : Les Apothicaires et le Kitchen Café.

Du coup, quand on les a retrouvés pour notre désormais traditionnel « on-teste-le-nouveau-menu-Twin’s-Kitchen-pour-mieux-en-parler-aux-lecteurs » on est tombés dans une sorte de grande bulle de douceur. Entre Tabata et Ludovic & Connie et Laurent il y a cette alchimie qui donne confiance. On voit tout de suite que l’élaboration du menu s’est faite pas à pas, presque autour d’un verre le soir, presque en refaisant le monde, avec en guest, le petit Antoine qui apporte d’une main de maître la touche finale de chaque assiette. (ou presque.)

 

Twin's Kitchen Lyon

Twin's Kitchen Lyon

Avec l’oeil de Tabata, le savoir-faire franco polonais de Connie, le génie sucré de Laurent et la précision de Ludo on ne pouvait qu’avoir un menu majestueux. On ne va pas vous vanter leurs mérites, vous les connaissez. Ces deux duos sont les trublions de la cuisine lyonnaise. Ils sont arrivés avec leurs parcours incroyables (ils sont passés par Tetedoie, Lebec, L’institut Paul Bocuse..) et on imposé avec brio leurs cuisines instinctives si particulières.

Dans ce menu, vous trouverez des termes parfois inconnus. Un peu comme un grimoire de recettes ancestrales dans lequel on plongerait avec une avide curiosité. Vous trouverez aussi de la gourmandise, si folle qu’on s’en lêcherait les babines. Et surtout, vous trouverez une bonne dose d’humanité, pleine de folie, de sourires et d’amour de la cuisine.

Le menu

Pour être plus clairs – on vous connait, il faut vous parler bouffe – voici les détails gourmands :

En entrée : maquereau mariné, babaganouch, concombre, pistache, algues & zaatar. Rarement on  a mangé un poisson si fondant. Ajouté au babaganouch hyper savoureux, à la pistache et au zaatar on atteint l’orgasme culinaire en quelques bouchées.

twin's kitchen lyon

En plat : un lieu (jaune ou noir selon arrivage), chou rave en deux façons – cru & mariné – lait d’amande, petits pois frais, kasha grillé, jus de moule & huile de géranium. Là encore, difficile de vous en parler sans en vanter le louanges pendant 2 jours. C’était bon. Follement bon.

twin's kitchen lyon

En dessert  : cerises fraiches & fermentées, chantilly sureau, jus de persil, financier, sorbet thym & faisselle. Pour terminer sur une note sucrée, mais pas trop, toute douce. Difficile de retourner au boulot après ça.

twin's kitchen lyon

 

Voilà pour cet avant-dernier Twin’s Kitchen d’avant l’été. Conquis ?


Infos pratiques : 

Du 19 au 24 juin les midis UNIQUEMENT.

Réservations auprès du Kitchen Café et des Apothicaires. Pensez à préciser que vous venez pour le menu Twin’s Kitchen 🙂


 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest