On voit beaucoup de marques marcher sur un fil quand il s’agit de responsabilité sociétale des entreprises. Les premières font du green washing, les secondes n’ont pas conscience de l’importance de ces engagements et les troisièmes, bien heureusement, s’engagent. Pour de vrai. Valrhona fait partie de ces dernières qui agissent discrètement depuis des années et leurs démarches nous ont bluffé. Petit tour du propriétaire.

Live Long, une démarche générale

L’adage est donc bien vrai, c’est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus. Je me suis plongée dans les démarches RSE de Valrhona comme un saumon qui remonte la rivière et je n’ai, à l’heure actuelle, entraperçu qu’une partie de leurs nombreuses actions.

Pour simplifier, les initiatives RSE de Valrhona sont regroupées dans une démarche globale : Live long. Live long est partie d’un constat simple : nous sommes un système et si un bout du système meurt, on est foutu. Il faut donc agir.

Être forts à plusieurs

Divisée en 4 pôles, Live Long a donc pour but d’agir différents plans. Live Long Cacao défend le cacao de qualité et supporte les producteurs. Live Long Environnement vise à baisser de moitié l’impact environnemental de la société d’ici 2025. Live Long Gastronomie a comme but d’utiliser la gastronomie comme vecteur de lien social et Live Long Ensemble permet de créer un modèle durable en accompagnant les clients dans la mise en place de pratiques responsables. Un mot d’ordre : Être forts à plusieurs.

©Pierre_Ollier

Live Long Cacao : Cacao Forest

Cacao Forest est un vaste programme d’agroforesterie. Il s’agit de combattre sur plusieurs fronts les problèmes liés à la culture du cacao et au dérèglement climatique. L’idée étant d’engager producteurs, fournisseurs et clients dans une démarche durable écoresponsable. Aidés de leurs sourceurs, Valrhona a dans un premier temps consulté ses producteurs et ses agriculteurs : quelles seraient selon eux les forêts de culture idéales ? À quoi ressemblerait le cacaoyer idéal ?

Dans un deuxième temps, le programme d’agroforesterie a été mis en place en collaboration avec l’ensemble des acteurs. Le but : créer la cacaoculture de demain, plus respectueuse de l’environnement et permettre aux producteurs de diversifier, pérenniser leurs revenus.

Mais en pratique ça donne quoi ?

La saisonnalité, les récoltes ne permettant pas aux producteurs de vivre toute l’année sereinement, il fallait imaginer une solution qui associe environnement et revenus.

En 2017, Valrhona a donc, en collaboration avec les travailleurs locaux, imaginé des associations d’arbres et plantes qui répondraient à la fois aux besoins environnementaux et à ceux des agriculteurs. Ainsi des manguiers et autre plants de fruits et légumes ont été plantés dans les forets de cacaoyer permettant outre d’augmenter le rendement, de recharger le sol en matière organiques, de supprimer l’utilisation de pesticides (par l’introduction de plants se protégeants mutuellement) tout en permettant, grâce à la multiplication des racines, une meilleure irrigation par les eaux de pluie.

© DE PICCOLI

Dans un même temps, ils ont également identifié des circuits de valorisation autres que ceux déjà existants. Permettant ainsi aux producteurs de vendre les fruits et légumes issus de cette diversification. En 1 an, les producteurs ont pu ainsi gagner près de 14 000€ en plus de leurs revenus habituels.

D’autres initiatives voient encore le jour : des centres de formations aux bonnes pratiques environnementales, des constructions permettant l’accès à l’eau potable…

valrhona rse
Copyrights : Hugo de Piccoli / ADIFFERENTSTORY.FR

Live Long Environnement : des démarches en interne

Étape 1 : lutter contre le gaspillage alimentaire au sein des chaines de production

Les chutes de chocolats étaient une grande source de gaspillage. En 2016, l’entreprise a commencé à réfléchir sur cette problématique, jusqu’a arriver à une solution : valoriser et conditionner ces chutes afin de les vendre à prix coûtant. Les cabossés – de leur joli nom – ont à ce jour, permis d’économiser 11,4 tonnes de chocolats !

Parallèlement à cette initiative, les équipes Valrhona travaillent au perfectionnement des productions afin de produire au plus juste la bonne quantité de chocolat.

Étape 2 : RSE au sein de l’entreprise

L’objectif final étant de réduire de 50% l’empreinte environnementale d’ici 2025. C’est ici une série de petites actions qui ont donné de grands résultats !

Partant de cet objectif à atteindre, la chocolaterie a fait accompagnée par Mathieu Boselli, un vrai travail de fond sur les processus et les consommations énergétiques. À l’heure actuelle, 100% de l’énergie utilisée est produite par des sources d’énergie renouvelable.

Côté déchets, les cartons servant aux transports sont réutilisés au sein de l’entreprise : laissés à disposition pour les employés qui peuvent les utiliser par exemple pour leurs déménagements. Les tonneaux de beurre de cacao sont eux aussi utilisés en upcycling au sein de l’entreprise ou chez les employés eux-même (oui, j’ai très envie d’en avoir un. Valrhona, si tu passes par là.)

Les boites de chocolats, les emballages des tablettes ont également été repensés et sont maintenant confectionnés avec 40% de carton en moins, permettant d’économiser 5,5 tonnes de carton par an.

Plus qu’un pari sur l’avenir, ce sont de vraies convictions qui animent Valrhona et ses employés.es. L’ensemble du personnel est investi et sert ainsi d’exemple aux autres marques du groupe. Si vous souhaitez en savoir plus, échanger avec eux, vous pourrez les retrouver au Sirha Green (du 17 au 19 juin). Où ils exposeront une installation réalisées par le duo d’artistes Tank & Popek. (Allez, je vous en parle plus bas.)

valrhona rse

Tank & Popek x Valrhona

Si vous ne connaissez pas encore Tank & Popek, ce sera l’occasion de les découvrir au Sirha Green ! Ce duo tout en discrétion ne cesse de surprendre. Entre leurs illustrations, peintures murales et autres installations, on ne sait où donner de la tête. Outre l’art, ces pirates picturaux travaillent depuis de nombreuses années à partir de matière recyclées. C’est ce qui les a notamment rapprochés de Valrhona : des valeurs de zéro waste & de réutilisation du carton. Ce projet est pour eux la continuité de leurs valeurs.

« Avec le carton, on redonne vie à quelque chose qui était destiné à mourir. »

Ils ont donc réalisé une installation, ou comme ils l’appellent si bien, un « mini-monde » autour d’une plantation de cacao. Réalisée uniquement à partir de déchets destinés à être recyclés elle est appelée à interroger les gens. Cette oeuvre fait à la fois appel à l’enfance – vous vous souvenez des heures passées à jouer avec un carton plutôt que le jeu reçu à Noël? – tout en illustrant parfaitement l’importance de l’agroforesterie et l’implication de Valrhona sur l’ensemble de ses démarches RSE.

Si l’imagination de Tank & Popek est débordante, ce qui a manqué sont.. les ressources ! Valrhona ne produisant presque plus de déchets, il a fallu ruser afin de trouver les matière nécessaire pour réaliser la grande installation. Outre quelques tablettes de chocolat grignotées pour récupérer le carton (ils ont le sens du sacrifice) Tank & Popek ont même réutilisé les sachets déshydratants (ceux que nous, on jette.) pour créer les sacs de denrées et la silice à l’intérieur pour représenter les fruits ramassés. Quand je vous dis que c’est impressionnant !

Très impliqués dans le projet, ils ont, afin de réaliser l’installation la plus illustrative possible, rencontré l’ingénieur en agroforesterie de chez Valrhona. Ils ont ainsi pu apprendre quels sont les arbres utilisés mais aussi les différentes « contraintes » qu’imposent ce modèle.

Comme ils sont trop modestes pour l’affirmer haut et fort je vais le dire à leur place : cette oeuvre est un bijou. Je pourrais passer des heures à regarder chaque détails et à poser des questions sur sa construction. Si vous vous intéressez ne serait-ce qu’un tout petit peu à l’art laissez vous guider par ce mini monde qui vous emmènera directement auprès de producteurs de cacao. Et si les RSE vous passionnent, filez voir Valrhona au Sirha Green, vous pourrez ainsi vous rendre compte – si ce n’est déjà fait – à quel point cette marque est inspirante ! À l’heure où les médias parlent de la mort de la planète, il fait bon voir ce genre d’initiatives !

valrhona rse valrhona rse

© Popek & Tank


Infos pratiques : Sirha Green du 17 au 19 juin, programme ici

Stand Valrhona au Sirha Green : 4B68 & 4C68

Des infos sur Tank & Popek ici et .


article non sponsorisé et non rémunéré

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.